sos-mon-permis.fr

Quel est le rôle d’un avocat en droit routier ?

L’avocat en droit routier intervient exclusivement dans les affaires liées au permis de conduire et aux infractions routières. Ses missions vont bien au-delà d’une représentation devant les juridictions. Le point sur son rôle.

Les principales missions d’un avocat en droit routier

Le rôle principal d’un avocat se limitait auparavant à la défense et à la représentation de ses clients. Actuellement, ce professionnel assure d’autres missions. Pour ne citer que la certification de documents et les conseils juridiques. L’avocat en droit routier, lui, est qualifié pour représenter ses clients devant le Tribunal correctionnel et le Tribunal de police. Il est à même d’intervenir dans une audience classique et de comparution.
L’avocat en droit routier dispose des compétences requises pour faire valoir le droit de son client lors d’une audience devant la juridiction administrative. Il l’accompagne aussi dans diverses démarches juridiques et administratives. Étant avant tout un conseiller juridique, il peut l’aider à prendre la décision la mieux adaptée à sa situation tout en prenant en considération les réglementations en vigueur.

Quel type d’infraction peut-il traiter ?

Intervenant devant différentes juridictions, l’avocat en droit routier assiste aussi bien les conducteurs qui souhaitent contester une sanction qu’ils estiment injuste que les auteurs d’infractions graves. Sans oublier les victimes d’infractions routières qui souhaitent obtenir réparation.
Ainsi, il peut représenter un délinquant sanctionné pour conduite en état d’ivresse, sans permis ou sans assurance. Il est aussi qualifié pour défendre un contrevenant sanctionné pour excès de vitesse ou un feu grillé.
Cet avocat spécialisé dans le domaine du code de la route est à même d’assister et de défendre ses clients sanctionnés par l’autorité administrative. Des sanctions qui se manifestent entre autres par une annulation, une invalidation ou une suspension de permis de conduire. Il faut savoir qu’en cas d’annulation et d’invalidation de permis de conduire, le conducteur déchu doit refaire son examen pour conduire à nouveau une voiture. L’intervention d’un avocat en droit routier permet d’éviter de repasser son permis de conduire.

Contacter un spécialiste en droit routier est-il indispensable ?

Dans certains cas, l’intervention d’un avocat spécialisé en droit routier s’avère indispensable. Maîtrisant ce domaine à la perfection, il s’implique pleinement dans le traitement du dossier, proposant des solutions adaptées à chacun de ses clients. Il est à préciser que les sanctions prévues pour certaines infractions routières peuvent être très sévères. Il peut s’agir d’une lourde amende, d’un travail d’intérêt général et même d’une peine d’emprisonnement de 1 à 45 jours.

Comment choisir son avocat en droit routier ?

Pour choisir son avocat en droit routier, se référer uniquement au tarif est une grossière erreur, car plusieurs facteurs déterminent son honoraire. Ce dernier peut aller de 600 euros HT à 2 000 euros HT en fonction des actes à rédiger, des tâches à effectuer, mais surtout de la difficulté de l’affaire. La réputation du professionnel s’avère aussi un critère essentiel dans la détermination de son tarif : l’honoraire des avocats les plus réputés peut grimper jusqu’à 6 000 euros.